Perrin répond aux critiques

On se souvient notamment des commentaires de Pierre Ménès qui l’avait annoncé sur le déclin. Dans sa réponse, Perrin ne cite pas le nom du consultant, mais on devine que sa déclaration est mal passée.

« Je n’ai pas trop l’habitude de regarder les journaux, les réseaux sociaux. Mais j’ai entendu des choses. Comme en plus elles venaient de personnes qui ont un peu d’influence, ça a vite été relayé. Forcément, ça ne m’a pas fait plaisir, mais ça fait partie du métier, a réagi le Stéphanois interrogé par But. Mon but, c’était d’inverser la tendance, de montrer à ceux qui pouvaient penser que j’étais fini qu’ils se trompaient sur mon compte. »

« J’étais un peu moins bien. J’en étais conscient. Mais vous savez, même si ce n’est jamais agréable d’être critiqué, ça ne m’a pas traumatisé ! On ne peut pas toujours être au top. Une saison, une carrière, c’est fait de hauts et de bas, a-t-il poursuivi. Ça commençait à aller mieux quand je me suis blessé, en novembre. J’ai bien travaillé pour revenir. A Nice, je me suis senti bien. Le report du match de Marseille m’a fait gagner quelques jours de travail en plus. Et contre Dijon, les sensations étaient bonnes aussi. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *