Ghislain Printant : «Il y a de la frustration»

Ghislain Printant : « En terme d’émotion, le public a été servi. Il y a eu des buts. Il y a de la frustration car nous avions préparé ce match pour l’emporter. Nous avons commis des erreurs qui nous ont donné un lourd handicap mais l’équipe a eu la force de ne pas lâcher pour revenir au score alors que nous sommes passés proches du 3-0. Il aurait fallu débloquer la situation les premiers. Cela n’a pas été le cas. Le VAR a eu une grande importance en étant décisif sur trois buts refusés, un de Toulouse et deux de Saint-Étienne. J’ai du mal à comprendre la faute sur Cabaye non sifflée, qui aurait pu nous attribuer un penalty, plus flagrante que celle de Kolodziejczak pour un penalty. C’est la seule décision que je peux discuter. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *