Ludovic Obraniak défend Clude Puel

Sur la chaîne L’Equipe, Ludovic Obraniak, dont on sait qu’il est plutôt fan de l’entraîneur des Verts, a tenu à rappeler que ce dernier était là comme manager et devait gérer à la fois le sportif et le financier, ce que ses prédécesseurs n’ont pas fait.

« Je rappelle qu’en fin de saison dernières les cadres étaient là et ils n’ont pas fait bien mieux. Ces cadres commencent à revenir et sur les deux derniers matchs, excusez-moi mais je n’ai pas vu une différence flagrante avec les jeunes. Je connais bien l’environnement sportif et aussi un peu administratif de Saint-Etienne, puisque c’est un peu l’ancienne équipe de Lille quand j’y étais en 2006. Il y a Puel, Thuilot et Buisine qui étaient au LOSC et qui sont à l’ASSE. Claude Puel, il faut savoir que ce n’est pas un entraîneur, ce n’est pas Jean-Louis Gasset quand il récupère  l’équipe et qu’on lui dit qu’il faut sauver le club. Donc Gasset a pris des joueurs expérimentés, les dirigeants ont détruit leur modèle économique, le salary-cap, car ils sont dans la mouise. Ils prennent des joueurs dont la « durée de vie » est de 2 ans au plus. Est-ce qu’il y a eu satisfaction sur la durée avec Boudebouz, Khazri, M’Vila ? Claude Puel lui c’est l’école Arsène Wenger, il est manager du club, il n’est pas qu’entraîneur. Son rôle c’est aussi d’assainir les comptes. Saint-Etienne a des graves difficultés financières et devra rendre des comptes. Claude Puel ne pense pas qu’à sa gueule, lui il est là pour bâtir sur sa longue durée. Il finira peut-être 15e mais l’ASSE passera tranquillement devant la DNCG, c’est mieux que 8e et dans le rouge », a lancé un Ludovic Obraniak apparu un peu agacés par ces attaques qui visent uniquement Claude Puel sans rappeler le contexte actuel du côté de l’AS Saint-Etienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *