Actu de l'ASSE

  

Les années 40

  
  

 1939/40

 1940/41 

1941/42 

 1942/43

 1943/44 

 1944/45

1945/46

1946/47

 1947/48

 1948/49

  
  

 

Saison 1939/40 :

La deuxième saison par mis l'élite s'annonçait bien après une bonne 6eme place la saison précédente. Les matches amicaux de l'été 1939 avait laissé entrevoir une bonne saison, mais la seconde guerre mondiale stoppa l'élan.
Un championnat est créé en 3 poules nord, sud-ouest, et sud-est, c'est dans ce dernier groupe que l'A.S.S.E. se retrouve, le championnat débute le 3 décembre 1939.
Le groupe est composé de 5 équipes, Marseille, Cannes, Antibes, Nice et donc l'A.S. Saint-Etienne.
Les verts termineront 4eme avec 8 points, Nice sera le vainqueur du groupe avec 13 points.

L'A.S.S.E. enregistre tout de même l'arrivée de plusieurs recrues. L'anglais Newell, avant centre de Boulogne. L'ailier international Français Michel Brusseaux, le demi-gauche Abdelkader Amar et encore les joueurs Caillol et Roge.
Coté départ à noter celui du gardien René Llense, il reviendra au club pour la saison 1942/43
L'entraîneur William Duckworth effectuera sa dernière saison à la tête du club.

En coupe de France l'A.S.S.E. passera 3 tours, pour être éliminé en 8eme de finale à domicile face à Sochaux sur le score de 2 à 4.

Le meilleur buteur du club pour la seconde année de suite est Ignace Tax avec 11 buts. 

Voir l'effectif de la saison, tous les matches en championnat, le parcours en Coupe de France et tous les buteurs. 

 


Saison 1940/41 :

Après l'Armistice, le championnat peut reprendre à l'automne 1940. Le club retrouve ainsi ses joueurs.
L'A.S.S.E. recrute également un ailier gauche Emonoz, deux avants centres Spetchl et Jules Bigot, un inter droit Nicolas Hibst et un attaquant Bartkowiak.
C'est Emile Cabannes, un méridional pittoresque avant centre de l'équipe, qui prend la direction de l'équipe professionnelle.

A noter cette saison la blessure de Jean Snella qui ne pourra finir la saison, la cohésion et le collectif des verts s'en ressentent.
L'équipe terminera à la 8eme place dans une poule "Zone libre" composée de 9 équipes, avec un bilan très faible : 3 victoires, 1 nuls et surtout 12 défaites.
Elle finira 7eme attaque avec 17 buts marqués, et avec 34 buts encaissés 6eme défense.

En coupe de France, trophée Charles Simon, elle fera un excellent parcours, puisqu'elle ira jusqu'en finale de la zone libre face à Toulouse.
La finale se déroula à Marseille, les verts s'inclineront 1 à 0.

C'est la nouvelle recrue Jules Bigot qui terminera à la place de meilleur buteur du club avec 18 buts inscrit toutes compétitions. 

Voir l'effectif de la saison, tous les matches en championnat, le parcours en Coupe de France et tous les buteurs.  

 


Saison 1941/42 :


Même si le football paraît bien dérisoire pendant cette période, le championnat continu.
L'A.S.S.E. toujours dans la zone libre qui est composée de 9 équipes : Marseille, Cannes, Nîmes, Sète, Toulouse, Montpellier, Alès et Nice accompagnent les verts dans cette compétition.
Emile Cabannes effectue sa deuxième saison au poste d'entraîneur.
Saint-Etienne recrute trois nouveaux joueurs les attaquants Tamini et Bonnet et le défenseur Calligaris.
Les verts enregistrent les départs, des attaquants Roger Pasquini qui reviendra en 1946, Jean Bourdier, Emonoz et Dujardin, du milieu Borie et du défenseur Dutilleul.

L'équipe terminera 4eme avec 16 points à égalité avec Alès. C'est l'équipe de Sète qui sera vainqueur du groupe avec 25 points.
Une saison moyenne avec 7 victoires et 7 défaites et 2 nuls.
Elle sera la 4eme attaque avec 22 buts et la dernière défense avec 30 buts encaissés.
A noter une cuisante défaite à l'extérieur face à Marseille 3 à 8.

En Coupe de France les verts seront éliminés dès le premier tour face à Annecy.

Côté buteurs pour la seconde saison d'affilée c'est l'attaquant Bigot qui terminera à la première place des buteurs verts la coupe et le championnat confondus, avec seulement 9 buts.

Voir l'effectif de la saison, tous les matches en championnat, le parcours en Coupe de France et tous les buteurs.  

 


Saison 1942/43 :

Cette saison la compétition est réorganisée avec la constitution de deux groupes de 16 équipes. L'A.S.S.E. est dans le groupe zone libre.
Le 08 février 1943 Pierre Guichard démissionne de la Présidence en réactions aux décisions concernant le sport prises par le Gouvernement de Vichy. Il nomme à sa place Paul Laval mais, ce dernier, décède quelques temps après sa nomination, il sera remplacé le 6 septembre 1943 par Maître Perroudon.

L'A.S.S.E. recrute cette saison les attaquants Boirayron, Bailly et Rodriguez, le milieu Teneroni.

A noter le retour du gardien international René Llense à la place de Vovard parti sous d'autres cieux.


L'attaquant tchèque Hess quittera également le club, tout comme l'attaquant international Suisse Jean Tamini qui reviendra au début des années 50. L'attaquant international Jules Bigot et l'ailier droit Bartkowiak quittent également le club.

Emile Cabannes effectue là sa dernière saison au poste d'entraîneur.

Cette saison elle terminera à une bonne 5eme place avec 29 points, 13 victoires, 5nuls et 12 défaites. Le vainqueur du groupe sera Toulouse avec 47 points.

En Coupe de France, les verts iront jusqu'en quart de finale éliminé par Perpignan après prolongation à Nîmes.
A noter qu'en 16eme les l'A.S. Saint-Etienne éliminera les voisins Côte Chaude sur le score sans de 4 à 0.

C'est la nouvelle recrue, l'ailier gauche Antoine Rodriguez, qui terminera meilleur buteur du club avec 21 buts coupe et championnat confondus.

Voir l'effectif de la saison, tous les matches en championnat, le parcours en Coupe de France et tous les buteurs.  


Saison 1943/44 :


Cette saison fut une saison noire pour le football professionnel français, en effet le Colonel Pascort, commissaire aux sports dans le gouvernement de Vichy de Pierre Laval et du Maréchal Pétain, estime que le professionnalisme corrompt l'idéal sportif.
Un championnat fédéral est ainsi créé avec des équipes régionales portant le nom de Province.
Tous les joueurs sous contrats avec l'A.S.S.E sont mutés d'office dans l'équipe " Lyon-Lyonnais " !!!
On peut retrouver dans ce championnat en autres les régions Nancy-Lorraine, Reims-Champagne, Paris-Iles de France…
L'A.S.S.E. redevient amateur et joue en division régionale, avec les joueurs Garonnaire, le gardien Gorius (ex Metz), Lauer, Casy, Crossignamy, Richier, Fush et Snella.
En cours de saison l'A.S.S.E. retrouvera certains joueurs échappés ou libérés de captivité, comme Tax et Odry prisonnier en Belgique (matricule 7546 et 7547), Gardet et Biechert régiment infanterie, Brisseaux dans les chars d'asseaux arrêtés par les Allemands et Rolhion infirmiers divisionnaires libérés.
Pierre Guichard qui n'est plus le Président de l'A.S.S.E., démissionnaire la saison précédente protestant contre cette formule, parvient à garder les joueurs Casy, Tax, Lauer et Jean Snella, en prétextant qu'ils sont salariés de CASINO.
Malheureusement le gouvernement de Vichy comprend l'astuce du patron de CASINO sanctionnera ces quatre joueurs en les radiant à "vie".
Maître Perroudon est le nouveau Président en remplacement de Paul Laval décédé le 6 septembre 1943.
L'entraîneur sera Ignace Tax après sa libération.
En Coupe de France l'A.S.S.E. débuta la compétition dès le premier tour, étant redevenu un club amateur. Elle sera élimée en 8eme par l'équipe Nancy-Lorraine à Dijon sur le score de 2 à 1.
Les verts élimineront en 16eme la future grande équipe de Reims redevenu elle aussi amateur avec dans ses rangs en particulier Joncquet.
C'est l'équipe de Nancy-Lorraine qui gagnera ce trophée face à Reims-Champagne.

Voir parcours en coupe de France.

 

Saison 1944/45 :

Cette saison verra la fin de la guerre, le club retrouve sa place par mis l'élite. L'ancienne formule est abandonnée.
Le club fait l'acquisition de grosse pointure avec en l'occurrence les attaquants Antoine Cuissard âgé de 20 ans il est en provenance de Rennes et René Alpsteg. Le défenseur Hadjiji complète ce recrutement.
L'entraîneur n'a pas changé, c'est toujours Ignace Tax.

Les verts évoluent dans la zone sud avec 11 autres équipes, la saison fut difficile et les verts termineront à la 8eme place avec 18 points, le vainqueur du groupe sera Lyon avec 34 points qui devance Bordeaux 32 points.

En coupe de France l'A.S.S.E. ne fera guère mieux avec seulement deux tours de passés. Ils se feront éliminer dans le derby les opposant au Clermontois.

Au niveau des buteurs Cuissard confirma les espoirs des dirigeants stéphanois, avec 10 buts de marqués toutes compétitions sera le meilleur buteur.

Voir l'effectif de la saison, tous les matches en championnat, le parcours en Coupe de France et tous les buteurs.  


Saison 1945/46 :

C'est la fin de la guerre, la F.F.F. réinstalle le championnat professionnel avec la même formule d'avant guerre et avec les mêmes clubs qu'en 1939, à l'exception de Fives, Excelsior et Antibes, qui ne reverront plus la D1, remplacés par Lyon, Red Star et Rouen.

L'ASSE recrute pour cette nouvelle saison des joueurs de qualités, en particulier Charles Davin de gardien de Clermont, Huguet, Scallon et l'Oranais Kader Firoud.
Pas de changement du côté de l'entraineur c'est toujours Ignace Tax qui dirige les Stéphanois

Les verts effectueront un bon début de championnat. A la trêve l'ASSE est en tête avec 4 points d'avance sur Lille. Le 1er mai 1946 les Stéphanois se déplace à Lille et perd 8 à 0, ils cèdent ainsi la première place aux Lillois.
Les verts ne rattraperont plus les nordistes, ils terminent à la seconde place.

A cette époque il n'y avait pas de Coupe d'Europe. Malgré leur belle seconde place étonnement à cette époque les Stéphanois ne passionnent pas.

En coupe de France les verts seront éliminés dès le premier tour à l'extérieur face au club Amateur d'Annemasse.

Du côté des buteurs c'est Rodriguez qui marqua le plus de buts chez les verts toutes compétitions confondues avec 19 buts suivi pas la nouvelle recrue Scallon avec 17 buts.

Voir l'effectif de la saison, tous les matches en championnat, le parcours en Coupe de France et tous les buteurs. 

 

Saison 1946/47 :

Cette saison les Stéphanois doivent confirmer leur deuxième place de la saison dernière.

Les dirigeants recrutent le gardien Tchèque Karel Finek très impressionnant physiquement, à l'époque c'est la grosse vedette du championnat.
Antoine Cuissard qui a fait une ascension fulgurante, sélectionné en équipe de France tout en étant encore amateur, décide de partir à destination de Lorient où sa famille est originaire. Jean Snella le suit comme entraîneur, il joue avec les amateurs depuis quelques temps mais souffrant du dos il décide de stopper sa carrière.

Le Président M. Perroudon est gravement malade, c'est Eugène Cognet Vice-président qui prend les affaires en main.

L'ASSE se remet difficilement de la guerre, les joueurs ne montrent pas un attachement au maillot. Ils termineront à la 11eme place, avec tout de même 71 buts marqués, comme le champion Roubaix, mais avec la plus mauvaise défense, malgré le recrutement du gardien Finek, avec 84 buts encaissés.

En Coupe de France les Stéphanois iront jusqu'en 16eme de finale se faisant éliminer par le vainqueur du trophée les Lillois sur le score de 3 à 1.

Du côté des buteurs c'est encore Rodriguez qui a marqué le plus de buts chez les verts avec 20 buts inscrits toutes compétitions confondues, améliorant ainsi son record d'une unité. Il est suivi par Lauer, qui a pris la place de Cuissard dans l'équipe, qui aura inscrit 17 buts.

Voir l'effectif de la saison, tous les matches en championnat, le parcours en Coupe de France et tous les buteurs. 

 

Saison 1947/48 :

Cette saison du côté de l'effectif il faut noter le retour de l'attaquant Antoine Cuissard, parti la saison dernière à Lorient, ce retour se conclu pour la somme de 5 millions de francs de l'époque, avec Jean Snella également parti la saison dernière à Lorient pour jouer en amateur. Il accepte de revenir au club pour devenir entraîneur de la section amateur de l'ASSE pour un salaire mensuel de 30.000 anciens francs.
En plus d'Antoine Cuissard deux autres attaquants viendront renforcer l'équipe : Remy et Calligaris.
Pour remédier au problème défensif de la saison dernière c'est Jacquin qui prendre la place de gardien titulaire à Finek recruté la saison dernière. On note également l'arrivée de trois défenseurs Fernandez, Besse et Mathieu.

Du côté des départs Brusseaux choisi la destination de Nancy tandis que Nemeur et Amar partent à Nice.

Les Stéphanois terminent à une bonne 4eme place avec 41 points au compteur, à 7 points du champion l'OM.
Du côté des résultats on peut noter la victoire à domicile sur le futur champion l'OM sur le score de 3 à 2, les marseillais prendront leur revanche au retour avec une victoire sévère sur le score de 4 à 1.
A noter également la gifle reçu à Reims avec une défaite sur le score de 6 à 0, et la belle victoire obtenu face à Lille à Geoffroy Guichard sur le score 8 à 3.

En Coupe de France se feront éliminer par le finaliste de la compétition Lens en 32 eme de finale à Reims sur le score de 3 à 0 après prolongation.

C'est toujours Rodriguez qui termine meilleur buteur du club avec 16 buts marqués toutes compétitions confondues de le revenant Cuissard 15 buts et Alpsteg 14 buts.

Voir l'effectif de la saison, tous les matches en championnat, le parcours en Coupe de France et tous les buteurs. 

 

Saison 1948/49 :

Cette saison c'est une ASSE sans âme qui terminera à la 8eme place avec 35 points, c'est Reims qui sera champion avec 48 points.
A noter la belle victoire à domicile face à Marseille sur le score de 4 à 1, au match retour les marseillais prendront leur revanche avec une écrasante victoire 6 à 1.

C'est toujours Ignace Tax l'entraîneur des verts. Cette saison on peut noter les départs du gardien Finek, qui n'aura pas apporté ce qu'on pouvait attendre de lui, ainsi que Kader Firoud auteur de 28 buts en trois saisons, décédé récemment en avril 2005.
Côté des arrivées l'attaquant D'Hondt viendra renforcer l'attaque, auteur de seulement 4 buts il partira la saison suivante.

En Coupe de France les verts n'iront encore pas très loin dans la compétition, ils se feront éliminer à Marseille en 16eme de finale contre Nîmes.

Meilleur buteur du club depuis 3 saisons, Rodriguez laisse cette place à Alpsteg auteur de 25 buts devant Lauer 20 buts et Rodriguez 19 buts. 

Voir l'effectif de la saison, tous les matches en championnat, le parcours en Coupe de France et tous les buteurs.

 

 

 

Voir le détail saison après saison :



Les années 1930

Les années 1940

Les années 1950

Les années 1960

Les années 1970

Les années 1980

Les années 1990

Les années 2000

 

 

 

News Stéphanoises

Foot Mercato croit savoir que les Verts suivent de très près la situation de Bruno Ecuele Manga, qui arrive en fin de contrat cet été. À 28 ans, le roc défensif gabonais formé aux Girondins de ...
2017-06-14 06:00:35
Un match amical entre la Real Sociedad et Saint-Etienne aura lieu le 22 juillet prochain à Biarritz.
2017-06-14 05:30:11
Plutôt discrets durant toute la quête du successeur de Christophe Galtier, les dirigeants de l'ASSE viennent enfin de briser le silence. C'est Bernard Caïazzo qui s'y est collé. Interrogé par RMC ce ...
2017-06-13 20:26:06
Alors que l'AS Saint-Étienne est d'accord avec le Red Bull Salzbourg (Autriche) au sujet de la dernière année de contrat d'Oscar Garcia, ce n'est toujours pas le cas avec l'entraîneur espagnol de ...
2017-06-13 05:31:32
Selon les informations de Canal+, Oscar Garcia serait le prochain entraîneur de Saint-Etienne. Le technicien espagnol (44 ans) est encore sous contrat jusqu’en 2018 au RB Salzbourg, en Autriche, ...
2017-06-09 13:06:05

ASSE-Verts sur Twitter

Liens ASSE Liens Foot Liens Divers
ASSE
LiveFoot.fr ASSE
Mercato ASSE
scores résultats foot
PSG
Foot
Girondins
1892 Leader, groupe de supporters du RFC Liège
OM
Stars du Football
Mercato
Sport
Pronostar.fr
Annuaire Sport
cote-football.com
Annuaire Foot Français
Tee-Shirt Mr Gun
AnnuaireNet.net
Annuaire Net-Liens
PlaneteCoques.com