Actu de l'ASSE

 

Un peu d'histoire


 

L'association Sportive de Saint-Etienne :


 

Un Club, un Mythe, une Légende. 



 
Les années 30Les années 40Les années 50Les années 60Les années 70Les années 80Les années 90Les années 2000



I- Les origines de l'A.S.S.E. :

Pour trouver les origines de l'A.S.S.E. il faut remonter le temps jusqu'en 1912 pour trouver la trace de l'Amicale des employés de CASINO. La première guerre mondiale terminée, l'amicale se transforma officiellement en 1920 en Association Sportive du CASINO.
Cette association fondé par Pierre Guichard avait pour but de donner l'accès au sport à tous les salariés dans un premier temps, puis ensuite à tous les sportifs non salariés de l'entreprise. Le sport de prédilection étaitl'athlétisme et le football.
Les premiers présidents furent respectivement M GODOT et M MOULIN.
Pierre Guichard

En raison de la règle édictée par la Fédération française de Football, l'équipe de foot évolua sous un autre nom " Amicale Sporting Club ", cette nouvelle structure gardant ainsi les mêmes initiales que l'Association Sportive du Casino.
Cette Amicale Sporting évolue sur le terrain du Pont de l'Ane.
Plus tard, en 1924, sous l'impulsion de Pierre Guichard, le Basket Ball fit son apparition dans l'Association Sportive du Casino.

Le 17 mai 1927 l'Association sportive du Casino et l'Amicale Sporting Club peuvent fusionner pour devenir " l'Association sportive Stéphanoise ". Le club choisira le vert et blanc pour la couleur de son maillot, qui correspondent à celles de l'entreprise Casino.

En 1929 une section rugby est créée par Pierre Guichard, devenu Président de l'Association entre temps. Le besoin se fit sentir pour changer de stade, c'est sur le site de l'Etivallière que sera construit le stade Geoffroy Guichard.

La construction de ce nouveau stade entraîne la fusion entre la section Rugby de l'Association Sportive Stéphanoise et le Stade Forézien universitaire sous le nom de l'ASSSFU. Le premier Président de cette nouvelle Association fut M. Lassablière.

L'ASSSFU prit fin en 1933, le Stade Forézien Universitaire fut à nouveau créé avec des statuts indépendant.


II- L'A.S.S.E. :

Suite à la dissolution de l'ASSSFU, Pierre Guichard créé parallèlement à l'Association Sportive Stéphanoise, une association : " L'ASSOCIATION SPORTIVE de SAINT-ETIENNE " qui a pour seul objet le football.
En effet le Président Pierre Guichard a pour objectif de créer un club professionnel de football, mais un autre club de la ville, le Saint-Etienne Sporting Club, souhaite également devenir professionnel, seul problème c'est qu'il n'y a de place que pour une équipe professionnelle pour une telle ville.
Le Sporting joue à un niveau supérieur, en DH, alors que l'association de Pierre Guichard joue à un niveau Départemental. C'est le Sporting qui doit devenir Professionnel.
Heureusement, au dernier moment ce club ne peut présenter les garanties financières nécessaires.
C'est donc le club de Pierre Guichard qui passe professionnel le 26 juin 1933, deux jours plus tard le journal "Nos Sports" (journal appartenant à Pierre Guichard) titrai "Un nouveau club vient de naître : L'ASSOCIATION SPORTIVE de SAINT-ETIENNE", Pierre Guichard a obtenu de la Fédération Française de Football l'engagement de son association dans le Championnat de France de Deuxième Division avec la possibilité d'utiliser des joueurs professionnels.
Le premier siège social pris place au " Café des colonnes ", 17 place Jean Jaurès, à Saint-Etienne et Pierre Guichard en fut donc le premier Président.
Le premier match professionnel eu lieu le 3 septembre 1933 à Bordeaux face à la Bastidienne avec une victoire à la clé 3 à 2, et le premier match officiel à Geoffroy Guichard eu lieu 15 jours plus tard face au HAC de NICE avec encore une victoire sur le même score, 3 à 2.
 

C'est le début d'une belle Histoire.


Le 07 juillet 1941 l'A.S.S.E. fusionnera avec l'Association Sportive Stéphanoise. Le club ne restera pas longtemps un club omnisports puisque seul le football restera au sein de l'A.S.S.E et les autres disciplines préféreront fusionner avec le Club Athlétique du Coquelicot pour devenir le Club Athlétique de Saint-Etienne.
Au début de la saison 1996-97 le club en difficulté sportive et surtout financière est obligé de changer de structure juridique pour injecter de l'argent (10 millions de Francs) et deviendra une société d'économie mixte à objet sportif SAEMS A.S.S.E. L'association reste toujours le principal actionnaire.
L'étape suivante fut la constitution d'une SAOS (Société Anonyme à Objet Sportif). Actuellement détenue principalement par la société Exodia (86% du capital) et l'Association Sportive de Saint-Etienne (14% du capital). On peut retrouver dans la holding Exodia les actionnaires Alain Bompard, Guy Lavaud, Thomas Schmider, Julio Santo Domingo, et même Gérard Soler. Dernièrement Henri Grange est entrée dans le capital de la holding Exodia et est devenu dans le même temps Président de A.S. Saint-Etienne Loire.

Le nouveau Président Henri Grange a réalisé, dès les premiers mois de son arrivée, le passage de l'A.S. Saint-Etienne Loire en SASP, permettant ainsi aux actionnaires de percevoir des revenus pour les investisseurs. Cette évolution est primordiale pour attirer des nouveaux investisseurs.
Restera ensuite l'ultime étape avec l'entrée en bourse, avec toutes les conséquences que cela pourra entraîner, il suffit de voir les clubs italiens.

A noter malgré ces évolutions juridiques que c'est toujours l'Association Sportive de Saint-Etienne, dont le Président est M. Jean Candel, qui est détentrice de l'affiliation à la Fédération française de football, de l'autorisation de participer aux compétitions et de la formation des joueurs. Sans cette association La SASP Saint-Etienne Loire ne serait rien.

Après 7 mois d'exercice et un bilan sportif plutôt flatteur, Henri Grange donne sa démission au soir de la qualification en quart de finale de la coupe de la Ligue, le 17 décembre 2003, il ne souhaite pas devenir un frein à l'évolution du club.
Ses relations étaient de plus en plus difficiles avec les actionnaires majoritaires du club. Alain Bompard souhaitant vendre la majorité de ses parts de la holding Exodia.
Deux groupes d'investisseurs étaient intéressés, l'un composé de Thierry Philip associé à Eric Peyre, appuyé part Henri Grange, l'autre de Thomas Schmider déjà actionnaire de la holding Exodia, rejoint par Bertrand Caiazzo et Jean Claude Perrin.
C'est ce dernier projet qui a la préférence d'Alain Bompard et qui sera donc choisi.
Ce nouveau trio à la tête du club possède, depuis le 19 décembre, 53% du capital du club, devrait être rejoint par un 4eme homme en janvier 2004. Bertrand Caiazzo et Jean Claude Perrin deviennent coprésidents d'Exodia.
Henri Grange gardant tout de même ses parts 20% dans la société (1 million d'euros), le groupe Sud communication 10% et les anciens actionnaires Alain Bompard, Guy Lavaud et Santo Domingo représentent désormais plus que 17% du capital Exodia.

Le nouveau Président se nomme donc depuis le 19 décembre 2003 Thomas Schmider dirigeant d'Atari (ex-infogrames), sa première action va consister rapidement d'injecter 2 millions d'euros de dans le club, afin d'éviter l'application de la décision de la DNCG qui a signifié au club une interdiction de recrutement lors du prochain mercato d'hiver 2004 et surtout qui a pris une mesure conservatoire de relégation du club en National en fin de saison.



Le 10 janvier 2004, on peut noter l'arrivée d'un nouveau actionnaire avec l'un des fondateur des "guignols" Bruno Gaccio a rejoint en effet le conseil d'administration du club forézien.
Grand supporter des Verts, l'humoriste a injecté 100 000 € dans le club et il entend désormais avoir une part importante dans la vie de l'ASSE.

C'est le 4 février que les administrateurs d'Exodia (holding en charge de la gestion de la section professionnelle) et de la SASP (société anonyme sportive professionnelle) régissant l'AS Saint-Étienne se sont réunis pour la première fois pour porter officiellement Thomas Schmider à la présidence de la SASP.
Ce dernier en est aussi le directeur général (avec Bernard Caiazzo et Jean-Claude Perrin comme directeurs généraux délégués).
Bernard Caiazzo,lui, a été nommé président d'Exodia et Jean-Claude Perrin en est le directeur général.
Au sein de ces deux conseils d'administration apparaissent Alain Mosconi, l'ancien champion de natation, Bruno Gaccio, l'auteur des Guignols de l'info, fidèle des Verts, Guy Bidorini, pharmacien, chef d'entreprise et ancien chef de cabinet ministériel, et encore Esfandiar Bakhtiar, proche parent de Chapour Bakhtiar, l'ancien chef du gouvernement iranien.

Le 2 juin 2004 à l'issue d'un Conseil d'Administration, Frédéric Antonetti ne souhaite pas renouveler son contrat en raison de la non reconduction du contrat de Christian Villanova. Ce même Conseil nomme officielement Vincent Tong Cuong au poste de Directeur Général des services.
Le 3 juin 2004 Thomas Schmider préfère démissionner de la présidence du club suite aux décisions du Conseil d'administration.
Le 4 juin 2004 c'est Bernard Caïazzo qui prend la tête de la présidence du club.
Le lundi suivant, le nouveau Président annonce l'arrivée d'Elie Baup au poste d'entraineur. Le nouveau organigramme est présenté à la presse :




Le 28 juillet 2004, Jean-Claude Perrin décide de vendre ses parts à Bernard Caïazzo et donc ainsi de quitter le club. Jean-Claude Perrin était arrivé au club le 19 décembre 2003 avec Bernard Caïazzo et Thomas Schmider, déjà actionnaire à l'époque, dans le nouveau projet du club. Jean-Claude Perrin aura permis avec son investissement, et celui des autres actionnaires principaux, de remettre le club dans le vert économiquement et de retirer les sanctions de la DNCG (Relégation en National et interdiction de recrutement.

Avec cette acquisition Bernard Caïazzo aura investi dans l'AS Saint-Étienne plus de 5 millions d'Euros, il devient donc le seul actionnaire principal.

Le 2 décembre 2004 à l'issue d'une Assemblée Générale, Roland Romeyer, a été nommé Vice-Président de la SASP ASSE LOIRE. A son arrivée Bernard Caïazzo avait promis que de nouveaux administrateurs issus de l’industrie régionale stéphanoise viendraient s’associer dans le club. C'est donc chose faite avec la nomination de Roland Romeyer qui sera chargé de réunir un actionnariat local qui viendra s’associer à un actionnariat national.
Désormais, Roland Romeyer détient le même nombre de parts que Bernard Caiazzo (50 %) de la société Véridis majoritaire (54 %) dans Exodia qui contrôle la SASP. Roland Romeyer et Bernard Caiazzo sont donc sur le même pied d'égalité.

D'autre part, MM Laurent Simon, Sébastien Trescartes, Thierry Rolles et Emilio Galuccio ont été nommés au conseil d'administration de la SASP auquel Guy Lavaud n'appartient plus.

Le 10 juin 2005 Henri Grange et Rémi Guichard ont décidé de vendre les parts d'Exodia qu'ils détenaient.
Cela représente 32% du capital. Ces parts ont été rachetées par Bernard Caïazzo et Roland Romeyer.
Ils détiennent dorénavant 86% des parts de la SASP à parts égales.

Le 12 décembre le Conseil d’Administration de la SASP ASSE LOIRE s’est réuni et a nommé Vincent TONG CUONG administrateur. Vincent TONG CUONG conserve ses fonctions de Directeur Général du club, et Omar DA FONSECA Directeur Sportif et administrateur en remplacement d’Oswaldo PIAZZA, retenu de plus en plus en Argentine pour le compte de l’ASSE.

Le 24 mai 2006, Bernard Caïazzo n'est plus le seul Président de l'ASSE, il devient Co-Président du club en compagnie de Roland Romeyer.

Après la saison 2007/08 les Présidents souhaitent se mettre en retrait, ils laissent les pleins pouvoirs au Directeur Administratif Vincent Tong Cuong et au nouveau Directeur Sportif Damien Comolli. Entre temps Roussey a remplacé Hasek et c'est sous ses ordres de sous ses ordres que l'ASSE retrouve l'Europe. Malgré un bon début en Coupe UEFA les verts sont décevant en championnat. Avant la trêve, Les Dirigeants sacrifient leur entraineur pour donner les commandes à Alain Perrin assister de Christophe Galtier. Sans grand résultat en championnat, c'est au tour de Perrin de quitter le club après une année à la tê du club Stéphanois.

Avec cet échec, le 5 janvier 2010, les Dirigeants décident de changer l'organisation du club, Ils reprennent les commandes du club en créant un conseil de surveillance avec Bernard Caïazzo comme Président et un Directoire avec Roland Romeyer Président en charge du sportif. Un nouvel entraineur est nommer avec Galtier à la tête du staff.

Le 27 janvier le Conseil de Surveillance et le Directoire sont dévoilés Willy Sagnol rejoint le Conseil de Surveillance et Jacques Santini le Directoire.

Le Conseil de Surveillance, présidé par Bernard Caïazzo, sera constitué de 12 membres :
- Bernard Caïazzo, Président
- Guy Bidoroni
- Emilio Galluccio
- Eric Gousset
- Patrick Guinard
- Alain Martin
- Olivier Petrini
- Willy Sagnol
- Laurent Simon
- Sébastien Trescartes
- L’Association ASSE représentée par Georges Bereta et Guy Talon

Jean Candel, Président de l’Association ASSE, exercera la fonction de censeur.


Le Conseil de Surveillance a nommé le Directoire, qui sera présidé par Roland Romeyer, assisté de Stéphane Tessier.

Le Directoire, en accord avec le Conseil de Surveillance, a décidé de mettre en place différentes commissions qui seront sous la responsabilité de Roland Romeyer :
- Une commission technique et sportive constituée de plusieurs membres et dirigée par Jacques Santini qui accepte de mettre bénévolement à la disposition du club ses compétences et son expérience.
- Une commission de liaison avec les Anciens Verts et les Associations de Supporters dirigée par Pascal Carrot.
- Une commission économique dirigée par Michel Dulac avec notamment des représentants des collectivités locales et régionales (Conseil Régional, Conseil Général, Saint-Etienne Métropole, Ville de Saint-Etienne et Chambres Consulaires).

Le 29 juin 2010 le Conseil de Surveillance accepte la démission de l'ex internationnal Stéphanois Willy Sagnol, qui avait proposé un nouveau projet sportif en prennant en charge la direction sportive de l'ASSE en compagnie de Sabri Lamouchi. N'ayant pas reçu le soutien de Directoire jugeant le projet trop coûteux, Willy Sagnol a préférer démissionner du Conseil de Surveillance.

Les Présidents Bernard Caïazzo et Roland Romeyer vont nommer lors de ce Conseil du 29 juin Dominique Rocheteau à la place de willy Sagnol au sein du Conseil de Surveillance et qui prend le titre de Vice Président du Conseil de Surveillance. Parmis ses fonctions il aura en charge d'apporter un nouveau sens projet sportif pour le club, mais aussi de transmettre les valeurs Vertes aux joueurs.

 


 

Voir le détail saison par saison :

Les années 30

Les années 40

Les années 50

Les années 60

Les années 70

Les années 80

Les années 90

Les années 2000

News Stéphanoises

Gardiens de but : 1.Anthony MAISONNIAL ; 16.Stéphane RUFFIER ; 30.Jessy MOULIN. Défenseurs : 12.Cheikh MBENGUE ; 15.Saidy JANKO ; 19.Florentin POGBA ; 24.Loïc PERRIN ; 29.Ronaël PIERRE-GABRIEL. ...
2017-11-16 19:19:18
C'est un véritable coup de tonnerre qui s'est abattu sur le Forez, ce mardi soir. Neuf jours après avoir concédé une défaite historique sur sa pelouse dans le derby face à Lyon (0-5, le 5 ...
2017-11-14 23:05:36
L'entraîneur espagnol arrivé durant l'été a déjà décidé de quitter Saint-Etienne et son agent se trouve actuellement dans le Forez pour négocier. L’entraîneur espagnol des Verts a décidé de ...
2017-11-14 22:52:48
Sorti sur blessure dimanche au début du match face à Lyon, l'attaquant stéphanois sera absent pendant six à huit semaines en raison d'une déchirure musculaire à la cuisse gauche.
2017-11-07 20:38:54
Dans les colonnes de France Football, Loïc Perrin a évoqué un départ avorté dans le passé. « En 2010, j’étais prêt à partir pour plusieurs raisons. Ça faisait deux saisons qu’on finissait ...
2017-11-07 19:40:51

ASSE-Verts sur Twitter

Liens ASSE Liens Foot Liens Divers
ASSE
LiveFoot.fr ASSE
Mercato ASSE
scores résultats foot
PSG
Foot
Girondins
1892 Leader, groupe de supporters du RFC Liège
OM
Stars du Football
Mercato
Sport
Pronostar.fr
Annuaire Sport
cote-football.com
Annuaire Foot Français
Tee-Shirt Mr Gun
AnnuaireNet.net
Annuaire Net-Liens
PlaneteCoques.com